L’assurance auto, couverture indispensable à notre quotidien

Assurance autoQue ce soit sur les sites d’assurances en ligne ou chez les compagnies d’assurance, il existe tellement une myriade d’offres et de formules d’assurance auto, tant sur les garantis prises en charge, ainsi que sur le prix pratiqué que l’on peut facilement s’y perdre, surtout si l’on ne connait rien en matière d’assurance voiture.

Pourquoi une assurance auto ?

Tout propriétaire ou conducteur d’un véhicule quelle que soit l’utilisation destinée à celle-ci doit disposer d’une assurance voiture, dont particulièrement la responsabilité civile. En effet, volontaire ou pas, il se peut que le véhicule soit à l’origine de dommages matériels ou corporels envers une tierce personne et c’est à la compagnie d’assurance qu’incombe la prise en charge d’une partie ou de l’intégralité des frais liés aux accidents. Plus précisément, avec le permis de conduire et l’attestation de contrôle technique périodique du véhicule sont avec l’assurance auto, les conditions sine qua non, pour conduire sur le territoire de l’Hexagone, ainsi que sur l’ensemble des pays européens. Néanmoins, avec certaines formules d’assurance auto, la compagnie ne garantit que les dommages causés par le propriétaire du véhicule, qui dans la majorité des cas est le conducteur aussi. Il se peut alors que l’assurance voiture ne couvre pas les incidents si c’est un autre individu que l’assuré qui est au volant, à condition bien sûr que cette option intègre sa police d’assurance.

Mais qu’est-ce qu’un bonus-malus ?

Difficile de faire une entorse au concept bonus malus, dès que l’on parle d’assurance auto, puisque c’est à base de celui-ci que seront évaluées les primes d’assurance des propriétaires et conducteurs, à savoir la fréquence, ainsi que le nombre des dommages causés par le véhicule. Pour faire simple, l’on parlera de bonus, lorsque le propriétaire s’est bien tenu sur la route, avec donc le minimum possible d’incidents ou d’accidents. Autrement il y a malus, quand le conducteur est responsable de plusieurs dommages et accidents. S’étalant sur une période d’un an, le coefficient de réduction ou de majoration du bonus-malus de l’assuré fixera les frais que l’assureur payera annuellement. Quand parle-ton de malus ? L’on peut comptabiliser comme malus tous les dommages corporels ou encore matériels sous la responsabilité du propriétaire, ou encore d’un tiers conducteur. Autrement, ne sont pas considérés comme malus si les incidents sont causés des faits entièrement étrangers à l’assuré comme l’incendie, le vol ou encore les bris de glace par exemple.

Comment bien choisir son assurance voiture ?

Il n’y a pas de règles prédéfinies pour ce qui est du choix de son assurance auto. Chaque cas est différent, car de nombreux critères entrent en compte : l’âge du conducteur et son lieu de résidence, l’année d’obtention du permis de conduire, l’âge et la marque de la voiture, l’usage auquel le véhicule est destiné, ainsi que sa fréquence d’utilisation… En effet, un jeune conducteur par exemple n’optera pas pour la même formule d’assurance qui s’adaptera aux chauffeurs déjà confirmés. Mais surtout gardez à l’esprit, que même si celui-ci est essentiel, le choix de l’assurance automobile ne se fera pas seulement en fonction des tarifs pratiqués par les compagnies, car pour jouir d’une bonne assurance voiture, il faut parfois débourser un peu plus et bénéficier ainsi d’une meilleure couverture.